Zap Love
Crystal Vase, 2016 - Aldo Bakker pour Swarovski

De Roubaix au Grand Hornu

Virée à Roubaix pour découvrir La Piscine. Le bâtiment, construit entre 1927 et 1932 par l’architecte lillois Albert Baert est un pur chef d’oeuvre Art Déco. Fermée en 1985 pour des raisons de sécurité, La Piscine renaît sous la direction de l’architecte Jean-Paul Philippon et devient le Musée d’art et d’industrie André Diligent en octobre 2001. En 2002, on y installe, au bout du bassin, le portique restauré de Sandler, en grès émaillé polychrome, conçu pour la bibliothèque du pavillon français à l’Exposition Universelle de Gand, en 1913. Grandes verrières représentant le soleil levant et couchant, jardin montrant la relation entre la botanique et l’industrie textile, collections permanentes et temporaires : la Piscine est un lieu d’exception.  A venir, ELOGE DE LA COULEUR,  appliquée au paysage, à l’architecture, au design et au graphisme, en collaboration avec le Centre Pompidou et à l’occasion de ses 40 ans en 2017, et RING MY BELL! , 42 cloches  réalisées par 23 céramistes avec les étudiants de l’Ecole d’Art de Douai.

 

Qui va à Roubaix ne peut manquer un saut jusqu’au Grand Hornu, chez nos amis belges. A une heure de voiture, cet ancien complexe industriel de charbonnage érigé entre 1810 et 1830, à une dizaine de kilomètres du centre de Mons, est un époustouflant témoignage architectural de l’ère industrielle et comprend l’une des plus anciennes cités ouvrières au monde. Depuis 2002, le complexe accueille le Musée des Arts Contemporains (MAC’s). Inscrit en 2012 au Patrimoine Mondial de l’Unesco, Le Grand Hornu abrite également depuis 2014 le Centre d’Innovation et de Design.

Lors de notre visite, l’ambiance était à la fête dans les grandes cours où se tenaient le Festival Annuel du Beau Vélo de Ravel, mais c’est dans un silence religieux que nous avons pu découvrir, avant son démontage, la rétrospective dédiée au designer néerlandais Aldo Bakker « PAUSE ». Les « objets créatures  » d’Aldo Bakker sont organiques, vivants, théâtraux, d’une beauté plastique raffinée, comme leur créateur 🙂

A venir, AL(L), projets en aluminium de Michael Young, designer britannique dont le ZAP est féru, du 31 janvier au 29 mai 2017.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire, en avril-mai de l’année prochaine !

Share this Story

Check Also

L’Oeil du ZAP – été 2016